COLLOQUE FINAL

Religion et migration, des Antilles à l’Hexagone

25-26 juin 2024

Messe du 15 août lors de la fête patronale de Sainte-Marie, Martinique (2023), crédit : Gwendoline Malogne-Fer.

Amphithéâtre Erignac, 13, rue de l’Université 75007 Paris

Inscription obligatoire sur CE LIEN

Possibilité d’assister en hybride pour les personnes qui ne résident pas en région parisienne (sur demande uniquement, contacter juliette.galonnier@sciencespo.fr)

MARDI 25 JUIN 2024

9h30-10h – Café d’accueil

10h15 – Introduction, par Gwendoline Malogne-Fer (CERI et CMH) et Juliette Galonnier (Sciences Po/CERI)

10h30-12h30 – Panel 1 : La place du religieux dans les identifications collectives en Guadeloupe et en Martinique

  • Allan Anais (EHESS et ENS, Master), « Etudier les liens entre religion et migrations aux Antilles à partir des enquêtes de la statistique publique »
  • Ary Gordien (CNRS/URMIS), « La place du religieux dans l’affirmation de la “guadeloupéanité” »
  • Lou Kermarrec (Musée du Quai Branly, CERIAS/Uqam), « Croire : dialogues du catholicisme et de l’hindouisme en Guadeloupe. Réflexion autour d’un terrain ethnographique »

Discutante : Audrey Célestine (NYU/Institute for French Studies)

12h30-14h Déjeuner

14h-16h – Panel 2 : Institutions religieuses et mémoires de l’esclavage

  • Gaetano Ciarcia (CNRS/IMAF), « La Route de l’Esclave dans le labyrinthe des mémoires en Guadeloupe »
  • Gwendoline Malogne-Fer (CERI et CMH), « L’Église catholique et la mémoire de l’esclavage en Martinique »
  • Yannick Fer (CNRS/CMH), « Le territoire, la nation et Israël : analyse d’une tentative d’élaboration d’un charismatisme martiniquais »

Discutante : Aurélie Roger (Université des Antilles/LC2S)

16h-16h30 Café

16h30-18h Documentaire « Bèlè Légliz : des coups de tambours dans l’église », réalisé par Yannick Fer et Gwendoline Malogne-Fer (2024)

Discutant : Jean-Claude Girondin (Faculté libre de théologie évangélique et Institut biblique)

MERCREDI 26 JUIN

10h-10h30 Café d’accueil

10h30-12h – Panel 3 : Inégalités territoriales et circulations transatlantiques  

  • Linda Haapajärvi (Université de Tampere) et Marine Haddad (INED), « Religion, mobilité et sépulture : comment le catholicisme structure les subjectivités des Antillais·es »
  • Linda Haapajärvi (Université de Tampere), « Morts et mouvements critiques. La politisation ordinaire des morts du Covid-19 dans les familles guadeloupéennes multi-situées »

Discutante : Audrey Célestine (NYU/Institute for French Studies)

12h-13h30 Déjeuner

13h30-15h – Panel 4 : Mobilités géographiques, sociales et religieuses entre les Antilles et l’Hexagone

  • Julie Blanc (ENS/CMH), « “Se grandir par Jésus”, de part et d’autre de l’Atlantique : trajectoires adventistes et ascension sociale entre la France hexagonale et les Antilles »
  • Valérie Aubourg (Université catholique de Lyon), « Prêtres martiniquais. Deux parcours vocationnels entre les Antilles et l’Hexagone »

Discutante : Théoxane Camara (Université de Poitiers/GRESCO)

15h-15h30 Café

15h30-17h30 – Panel 5 : Socialisation, engagement et désengagement religieux

  • Ayasia Telesca-Whipple (Sciences Po, Master recherche en sociologie), « Une transmission “par miettes” : monographie de la famille L. »
  • Juliette Galonnier (Sciences Po/CERI), « Saisir les arrangements familiaux autour du religieux. Familles antillaises de l’Hexagone à l’épreuve de la conversion »
  • Joao Cartry (Sciences Po, Master recherche en sociologie), « Homosexualité et croyance dans la migration. Les trajectoires religieuses des gays et des lesbiennes originaires des Antilles »

Discutante: Stéphanie Condon (INED)

Ce programme a bénéficié du soutien financier de l’Institut Convergences MIGRATIONS porté par le CNRS, portant la référence ANR-17-CONV-0001.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search