Documentaires

Ola nou yé? Antillais catholiques en Île-de-France. Réalisé par Gwendoline Malogne-Fer et Yannick Fer en 2021. 60 minutes, diffusé sur la chaîne KTO en mai 2022 et mai 2023.

Camille, Filip, Jaklin, tous ces antillais ont en commun d’être venus en France contraints par les circonstances. Ils ont aussi en commun d’être catholiques. Face caméra, ils racontent leurs espoirs, leurs désillusions, leurs efforts pour s’intégrer dans « leur pays ».

Lien de visionnage : https://www.youtube.com/watch?v=qNsIA4NeATY&t=214s


Rue Case-Nègres. Réalisé par Euzhan Palcy en 1983. 98 minutes.

Adaptation du roman ethnographique de Joseph Zobel La Rue Cases-Nègres (1950).

Le film débute à Rivière-Salée, un village d’ouvriers agricoles du Gouvernorat de Martinique, en août 1930. Il met en scène le combat d’une grand-mère, M’man Tine, afin que son petit-fils José, qu’elle élève seule, jouisse d’une bonne éducation et d’une instruction lui permettant de devenir fonctionnaire et, ainsi, lui éviter de travailler sa vie durant dans les champs de cannes à sucre.

Lien de visionnage : https://fb.watch/kHB83PTAaX/


BUMIDOM, des Français venus d’Outre-mer. Réalisé par Jackie Bastide en 2010. 54 minutes.

Entre 1963 et 1982, 160 000 jeunes Antillais et Réunionnais sont déplacés vers la métropole par l’intermédiaire du BUMIDOM, le Bureau pour le développement des migrations dans les départements d’Outre-mer. Le gouvernement leur offre un aller simple en leur promettant une vie meilleure. Mais l’arrivée en France laisse place à la désillusion. Images d’archives à l’appui, certains d’entre eux nous font revivre aujourd’hui cette période douloureuse qui évoque des heures sombres de l’Histoire coloniale.

Lien de visionnage : https://www.youtube.com/watch?v=Ew8H1z2ldok


Des Antilles au Djebel, les Antillais dans la guerre d’Algérie. Réalisé par François Reinhardt en 2021. 52 minutes.

Lorsque la guerre d’Algérie éclate, les Antillais répondent présents à l’appel de la France et partent se battre. Au-delà des traumatismes de la guerre elle-même va rapidement se révéler en eux un effet-reflet avec la cause indépendantiste algérienne et questionner profondément leur identité nationale.

Lien de visionnage : https://www.france.tv/la1ere/guadeloupe/soiree-horizons/4194253-emission-du-lundi-17-octobre-2022.html


Vieux créoles à Paris. Réalisé par Ghislaine Gadjard, Olivier Ozier Lafontaine et Benjamin Colmon en 2021. 52 minutes.

Dans la mémoire collective, l’immigration antillaise dans l’Hexagone débute en 1963 avec le Bureau pour le développement des migrations des départements d’Outre-mer. Pourtant, ce mouvement vers la France continentale commence dès la fin de la Seconde Guerre mondiale, avec l’arrivée de nombreux Martiniquais, Guadeloupéens, Guyanais et Réunionnais qui avaient choisi de tenter l’aventure métropolitaine dans l’espoir d’une vie meilleure.

Lien de visionnage : https://www.youtube.com/watch?v=Zb6J_7Dozhw


Retour au pays. Réalisé par Emanuelle Bidou et Fabienne Kanor. 43 minutes, enregistrée le 12 mai 2008 sur France 5.

Le Bureau pour le développement des migrations dans les départements d’outre-mer, ou Bumidom, fut un organisme public français chargé d’accompagner l’émigration des habitants des départements d’outre-mer vers la France métropolitaine.

Lien de visionnage : https://www.youtube.com/watch?v=86–lgdr1G4


La Martinique aux Martiniquais, l’affaire de l’OJAM. Réalisé par Camille Mauduech en 2012. 128 minutes.

Années 60. La Martinique, ancienne colonie devenue département français d’Outre-mer en 1946, s’enlise dans un “indéfectible attachement à la France” alors que le grand souffle des luttes d’indépendances s’étend à travers le monde. La guerre d’Algérie portée sur le territoire français contraint de se positionner, de s’engager.

Lien de visionnage : https://www.capuseen.com/films/2595-l-affaire-de-l-ojam

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search